Formation

Home / Formation

Nombre de vue: 0

Toutes voiles dehors ! Mener son projet à bon port.

  • Code: A814
  • Durée:  1 jour
  • Prix: 495.00 €

Objectifs:

Savoir planifier, adapter sa feuille de route et ses objectifs à ses ressources. Anticiper pour mieux gérer le risque. S’adapter aux contraintes internes et externes. Intégrer la notion de plaisir pour embarquer son équipe

  • Public concerné:
    Gérant, manager, responsable de projet, encadrant de proximité.
  • Dates:
  • Lieu:  Nos locaux
  • Intervenants:
    Monitrice de voile, consultante en innovation.
  • Pré-requis:
    Aucun
  • Technique d'animation:
    • Mises en situations, jeux de rôles
    • Échanges, débats, partage d’expériences

Programme:

Matin :

  1. « Faire sa nav’ » : Tout bon navigateur prépare toujours une sortie en mer en amont. Analyse de la météo et de la marée (conjoncture, étude de marché, menaces et opportunités), choix d’une destination adaptée à ses ressources matérielles et humaines (business plan), définition de « way points » (jalons et réalisations intermédiaires) et identification d’abris de repli (stratégie de gestion des risques) : la feuille de route doit conjuguer ambitions et faisabilité technique.
  2. Les vérifications : l’état matériel du bateau, le matériel de sécurité, l’avitaillement doivent être réalisés en amont
  3. Briefer son équipage : Avant de larguer les amarres, le chef de bord doit s’assurer qu’il a bien briefé son équipage sur son plan de navigation, les consignes de sécurité, les rôles et missions de chacun, l’organisation de la vie à bord (quarts, bordées). Les rôles de chaque membre de l’équipage doivent être adaptés aux objectifs de la navigation et aux capacités de chacun. Les manœuvres et procédures d’urgences doivent être rappelées ou expliquées.
  Après-midi :
  1. Rechercher continuellement la performance en adaptant sa trajectoire aux aléas : Le chef de bord doit constamment adapter sa prise de décision aux contraintes externes (météo, matériel) et internes (comportements humains). Tenir son cap, optimiser la puissance du bateau, régler ses voiles : le chef de bord déploie des qualités de chef d’orchestre pour atteindre efficacement ses objectifs.
  2. Gérer une situation de risque : Panne matérielle ? Homme à la mer ? Équipage malade ? Le chef de bord doit faire preuve de lucidité, d’intuition et de réactivité. L’efficacité de la réponse apportée est proportionnelle au degré de préparation.
  3. Intégrer la notion de plaisir et entretenir la cohésion au sein de l’équipage : Relations humaines, dépassement de soi, découverte : participer à la conduite d’un projet est source de nombreuses satisfactions que le chef de bord doit savoir valoriser pour embarquer son équipe et susciter l’adhésion.